fr

L'arrière-pays de la Romagne

La Romagne, ce n’est pas seulement plages douces et ensoleillées baignées par la mer. En s’éloignant de la côte vers l’intérieur des terres, vous commencez à découvrir les nombreuses richesses dont recèle le territoire, dans toute leur splendeur.

L'arrière-pays de la Romagne se développe principalement dans la zone de la Valmarecchia qui tire son nom de la rivière du même nom. Il possède de nombreux sites d’intérêt à caractère historique et archéologique avec des témoignages datant de l'époque romaine. Les traditions transmises de génération en génération prennent vie dans les petits villages historiques et dans les reconstitutions lors des nombreux festivals qui animent régulièrement les villages de la Romagne.

À environ 18 km de Rimini, se dresse Verucchio qui fonde son histoire dans les temps anciens comme en témoignent les objets historiques conservés auprès du Musée Civique Archéologique influencé par la culture de Villanova, précurseur des étrusques jusqu'à l'époque romaine. La Forteresse des Malatesta ou « Rocca del Sasso » est l’une des plus grandes et mieux préservées des Malatesta qui ont régné sur ce territoire à la fin des années 1200 et jusqu'aux années 1500. Parmi les beautés architecturales de ce petit village, il faut certainement mentionner celles religieuses comme l’Église Romaine de Saint Antoine (une des constructions les plus anciennes de Verucchio), le Couvent de Saint François avec l'énorme cyprès qui d’après la tradition aurait été planté par François lui-même et l'Église collégiale de Saint-Martin construite en 1863. La ville de Verucchio accueille également l’aire protégée en don au WWF, l'Oasis Ca 'Brigida qui couvre 14 hectares dans lequel vous pourrez admirer de nombreuses espèces d'animaux et de plantes.

Au centre de la Valmarecchia se trouve Novafeltria. Novafeltria fut choisi autour du XVIIe siècle par les Comtes Segni de Bologne qui y construisirent un imposant manoir qui abrite aujourd'hui la Mairie. Depuis le début de son histoire, la ville représente un centre agricole et commercial important pour l'ensemble du bassin. L'église de Santa Marina des années 1300 avec sa façade datant du XVIe siècle se trouve sur la place centrale. En collaboration avec les villages voisins, notamment Talamello, elle est la base de nombreux festivals qui mettent en avant les produits typiques du terroir.

Pennabilli est le village le plus méridional en Emilie-Romagne, son territoire appartient au Parc Naturel du Sasso Simone et Simoncello. Ses origines remontent à l'époque étrusque comme en témoignent les nombreuses découvertes archéologiques. En 1004 un gentilhomme nommé Malatesta décide de construire son château sur le Rocher, une hauteur sur laquelle se développe le pays, cela donne naissance à la célèbre famille qui dominera sur toute la Romagne. Entre Mai et Juin le village prend vie avec le festival annuel Artistes sur place, le festival international d'art de la rue tandis qu’en Juillet, il y a l’Exposition du Marché National d’Antiquités.

Sant'Agata Feltria est la plus grande municipalité de la Valmarecchia et abrite le Musée des Arts Ruraux à l'intérieur du couvent de San Girolamo. Le village pittoresque et charmant de Sant'Agata compte de nombreuses architectures religieuses de valeur, le monastère des Capucins, l'église et le couvent des Clarisses, le Sanctuaire de la Madonna del Soccorso tous datant du XVe siècle. Le symbole de la ville est Rocca Fregoso dont la construction originale remonte au XIIe siècle. Chaque année en Octobre, plus précisément le Dimanche, le village accueille la Foire Nationale de la Truffe Blanche.

Santarcangelo se trouve sur la Via Emilia à environ 15 km de Rimini. À l'entrée du village, vous découvrirez le grand Arc qui domine Piazza Ganganelli et qui a été construit en l'honneur de Lorenzo Ganganelli citoyen de Santarcagelo élu par le Pape Clément XIV en 1769. À l’intérieur du village, une succession de bâtiments et églises d’un grand intérêt artistique comme l’Église Collégiale , l'église Romane de San Michele, la Forteresse des Malatesta de 1300. Sur la colline de Jupiter, dans la partie est du village se trouvent les mystérieuses grottes de Santarcangelo. Elles s’étendent sur environ 6 km et remontent en partie à l'époque médiévale et utilisées comme entrepôts et caves, mais certaines études à ce jour les relient à l'antiquité comme les périodes romaines et byzantines et utilisées comme lieux de culte. Santarcangelo est une ville très active qui accueille des événements importants dans les domaines de l'art et de la culture, tels que le Festival International du Théâtre de Rue et des festivals tels que la Fête de San Michele le saint patron de la ville dédié aux anciennes traditions de cette terre.

En poursuivant vers l'intérieur des terres, à 10 km de Santarcangelo, vous atteignez Poggio Berni. Autrefois utilisé comme camp militaire pendant la période romaine, au cours du Moyen Age il fut le fief de la famille Malatesta qui construisit ici son château médiéval dont ne subsiste que quelques restes. Le bâtiment historique le plus important de la ville est le Palais Marcosanti datant de la fin du XIIe siècle défini le Château des Mariages. Les familles les plus illustres et puissantes du passé comme les Doria, les Gonzaga, les Médicis choisissaient ce Manoir pour célébrer leur mariage.

À quelques kilomètres de la frontière des Marches, sur les vertes collines de la Valconca, se trouve Saludecio. Vous accédez à l'ancien village à travers la Porta Marina orientée justement vers la mer et voulu par Sigismondo Pandolfo Malatesta. L'église paroissiale de San Biagio dans le charmant petit village peut être définie comme une petite cathédrale riche en œuvres d'art conservées à l'intérieur. Dominant la ville, l'imposante Tour Civique datant de la période médiévale domine le pays et porte les armoiries de la ville sur sa façade.

Inscrivez À la

Newsletter

www.abcvacanze.it - Copyright © 2016 TITANKA! Spa.
Tous droits réservés. - Privacy & cookie policy.